Alexandra Tijoux
Diététicienne-nutritionniste

Diététicienne-nutritionniste à Chaville

 
06 46 72 61 23
12 rue des Fontaines Marivel, 92370 Chaville

5 conseils santé pour bien démarrer l'automne

Infos nutrition

Les beaux jours sont terminés et la saison automnale est bien installée. De nombreux changements viennent perturber notre quotidien : baisse des températures, raccourcissement des jours, présence accentuée de pluie et d’humidité… Il est alors temps de se demander comment bien vivre cette phase de changement !

 

1- Se tourner vers la consommation de probiotiques et de prébiotiques

 

Anciennement appelé « flore intestinale », le microbiote qui compose nos intestins joue un rôle clé sur notre état de santé. Il est composé de bactéries non pathogènes qui protègent nos intestins. En effet, elles limitent la pénétration de bactéries pathogènes et favorisent ainsi le fonctionnement de notre système immunitaire. Pour entretenir le microbiote intestinal, il est recommandé de consommer des probiotiques. Ces derniers sont des ferments lactiques (bactéries) que l’on peut retrouver dans les aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, le kombucha, le miso… Pour favoriser le bon développement de ces bactéries au sein de nos intestins, il faut leur fournir des prébiotiques. Il s’agit de fibres alimentaires présentes naturellement dans les végétaux comme l’ail, l’asperge, l’artichaut, la carotte, l’oignon, le poireau…

 

2- Favoriser l’apport en vitamine D

 

La vitamine D a une production exogène lorsqu’elle est apportée par l’alimentation et une production endogène lorsqu’elle est synthétisée par l’organisme. Cette vitamine joue un rôle indispensable au sein de notre organisme puisqu’elle favorise une minéralisation optimale, une contraction musculaire efficace, une bonne transmission nerveuse et une activité correcte des cellules du système immunitaire. Durant l’automne, il est plus difficile de synthétiser la vitamine D par l’exposition au soleil. Il est alors recommandé de se tourner vers des produits enrichis en vitamine D comme les produits laitiers, les laits végétaux, les champignons, les poissons gras, les huiles végétales... De nombreux compléments alimentaires permettent également de couvrir ses besoins en cette vitamine pour soutenir son organisme même lorsque la saison ne le permet pas ! A noter que 80% des Français sont carencés en cette période de l'année... 

 

3- Se tourner vers les plantes

 

L’automne est généralement synonyme de l’apparition de diverses infections passagères. La fatigue est aussi très majoritairement au rendez-vous et l’arrivée de l’hiver ne permet pas d’améliorer les choses. Afin d’anticiper au mieux cette période des microbes, il peut être intéressant de se tourner la consommation de certaines plantes. La consommation de tisanes à base de ciprès, échinacée, ginseng, thym, cassis, curcuma ou encore de guarana permettra de donner un coup de boost à l’organisme tout en renforçant son système immunitaire. De plus, la température va continuer de chuter, quoi de mieux que la consommation d’infusion pour se réchauffer !

 

4- Accentuer son apport en magnésium

 

Le changement de saison est souvent accompagné d’un stress psychologique. De plus, le raccourcissement des jours et la baisse des températures peuvent entraîner des baisses de moral. L’apport en magnésium permettra de lutter contre cet état de stress et contre cette baisse de tonus. Nous pouvons alors nous tourner vers la consommation de fruits et graines oléagineux (noix, noisettes, amandes), les produits céréaliers (sarrasin, avoine, pain complet), les eaux minérales (Hépar®, Contrex®, Quézac®), les fruits frais et secs et aussi les légumes verts (épinards et haricots). Si l’état de fatigue, le stress ou des douleurs musculaires persistent, il est possible de réaliser des cures de compléments alimentaires en magnésium afin de rétablir l’équilibre physique et psychologique.  

 

5- Continuer de pratiquer une activité physique

 

La pratique d’une activité physique est aussi bénéfique pour le corps que pour l’esprit. En effet, la pratique régulière d’un sport permet de prévenir les maladies chroniques, dégénératives et cardiovasculaires tout sécrétant de l’endorphine, l’hormone du bien-être. Le sport est donc un allié contre le stress ! En ce changement de saison, la baisse de motivation pointe souvent le bout de son nez mais il est important de poursuivre ses efforts en faisant de l’activité physique adaptée pour se faire du bien.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion